Une vue d’ensemble de vos progrès

Vous pouvez interroger n'importe quel entraîneur ou spécialiste, vous entendrez toujours le même son de cloche : l’entraînement n’est jamais linéaire. Vous connaissez cycliquement des hauts et des bas. Votre condition physique s'améliore au fur et à mesure de vos entraînements, mais les blessures et les aléas de la vie auront un impact sur votre forme. Quand vous êtes au sommet de votre forme ou, à l’inverse, dans le creux de la vague, il est très difficile de prendre le recul nécessaire pour voir le chemin parcouru et avoir une vue d’ensemble de votre progression. Jour après jours, après des mois d’entraînements et d’efforts, comment réellement savoir où vous en êtes ? Il est fort probable que vous ne sachiez même pas dire si vous avez progressé un peu, beaucoup ou pas du tout.

Votre condition physique demeurait un mystère. Maintenant, vous pouvez la chiffrer.

Jour après jour, la fonctionnalité Condition Physique de Summit suit vos progrès. Vous pouvez voir votre progression globale et où vous vous situez dans votre cycle d'entraînement (si vous êtes au pic, si vous maintenez votre niveau ou si vous êtes en phase de récupération). Un score définit votre condition physique actuelle et la compare à votre condition physique du mois dernier, des trois derniers mois, des six derniers mois, de l’année écoulée ou des deux dernières années. Ainsi, vous pouvez facilement voir les effets cumulés de vos entraînements et comparer les différents périodes.

Comment ça marche ?

Dans Condition Physique, vous reconnaîtrez peut-être la courbe de tendance d’une fonctionnalité web Summit appelée Fitness & Freshness. La partie « Fitness », qui porte sur votre condition physique, est maintenant disponible sur mobile, afin que vous puissiez y accéder facilement à tout moment.

La fonctionnalité Condition Physique utilise les données de votre cardiofréquencemètre, de votre capteur de puissance ou de notre nouvel outil Effort Ressenti, qui permet d’évaluer l'intensité de vos activités. La durée de votre entraînement entre également en ligne de compte pour associer un score de Mesure d'effort à votre activité. La fonctionnalité Condition Physique utilise ces données pour tracer une courbe qui présente le cumul de vos entraînements. De cette façon, Condition Physique indique à la fois votre progression vers une meilleure forme physique lorsque que vous amenez du volume et de la régularité et la baisse de votre niveau de forme, en toute logique, lorsque vous venez réduire votre charge d'entraînement.

Toujours augmenter son score de Condition Physique ne doit pas être un but en soi

« Il m’est arrivé de travailler avec des athlètes qui se sont trop entraînés. Quand ils s’en rendent compte, ils sont déjà au plus mal parce que le surentraînement s'opère toujours progressivement. En combinant l’utilisation de la fonctionnalité Condition Physique et la Mesure d’Effort, les sportifs pourront prendre conscience de leur excès d’entraînement de manière plus précoce », explique Megan Roche, chercheuse, entraîneuse et membre de l’équipe américaine d'ultrafond.

Elle a raison. Trop souvent, les athlètes ne prêtent pas attention aux signes avant-coureurs de surentraînement. Le surentraînement peut vous prendre par surprise. Vous pensez que tout va bien jusqu’au jour où vous ressentez une profonde et chronique fatigue, même après des sorties faciles. L'utilisation des fonctionnalités Mesure d'Effort et Condition Physique vous aidera à vous rendre compte que vos charges d'entraînement des dernières semaines ont été plus importantes que d'habitude. La Mesure d'Effort évalue l'intensité d’entraînements spécifiques par rapport à votre niveau habituel. La Condition Physique présente les effets cumulés de tous les entraînements sur une période donnée. Si votre courbe de Condition Physique monte en flèche vers la droite et que vos Mesures d’Effort sont régulièrement plus élevées que les semaines précédentes, vous pouvez en déduire qu’un jour de récupération pourrait vous faire du bien.

Nous n'avons pas tous la chance d'avoir Megan Roche comme entraîneuse à nos côté, mais nous pouvons tous utiliser les fonctionnalités Mesure d'Effort et Condition Physique pour planifier une semaine d’entraînement moins chargée et éviter de se retrouver dans le rouge.

Au terme d'une grosse semaine d’entraînement, vos graphiques Mesure d'Effort et Condition Physique pourraient ressembler à ça :

Après plusieurs semaines d'affilée à ce niveau, vous devez vraiment envisager d’intégrer des temps de récupération.

À l’inverse, si vos entraînements ont été plutôt légers dernièrement, vos graphiques ressembleront plutôt à la représentation ci-dessous :

Comme indiqué ci-dessus, ces semaines sont parfaites pour laisser votre corps se reposer, mais comme le montre la courbe de Condition Physique, vous n’améliorerez pas votre forme physique si vous ne produisez pas d’efforts au terme de cette période de repos.

Pas de données de fréquence cardiaque ?

Pas de souci. Utilisez la fonctionnalité Effort Ressenti à la place d’un cardiofréquencemètre pour assurer le suivi de l’intensité de vos efforts en fonction de votre ressenti. Ainsi, même si vous ne disposez pas de données de fréquence cardiaque, la fonctionnalité Condition Physique pourra quand même analyser vos entraînements et les représenter sous la forme d’un graphique. L’Effort ressenti ajoute aussi de la valeur à votre entraînement, car cette fonctionnalité vous invite à prêter davantage attention à vos sensations au lieu de vous fier systématiquement aux données d'un appareil pour savoir comment vous vous sentez.

Selon Megan Roche, « beaucoup d'athlètes ont du mal à déterminer eux-mêmes le degré d'intensité de leurs entraînements. L'outil Effort Ressenti devrait les aider à mieux cerner leurs progrès et ce qu'ils ressentent dans leur corps. »

Vous pouvez ajouter l’Effort Ressenti à vos entraînements lorsque vous modifiez ou enregistrez une activité. Vous pouvez choisir de l’utiliser ou d’utiliser au contraire vos données de fréquence cardiaque pour alimenter les fonctionnalités Mesure d'Effort et Condition Physique. Si vous êtes cycliste, vous pouvez également utiliser la fonctionnalité Condition Physique en ne vous basant que sur les données du capteur de puissance de votre vélo.

Ensemble, Condition Physique, Mesure d’Effort et Effort Ressenti vous donnent une perspective globale de votre entraînement. L’Effort Ressenti vous permet d'évaluer l’intensité de vos efforts sans utiliser de capteur de puissance ni de cardiofréquencemètre. Au fil des semaines, découvrez si vous vous entraînez trop ou pas assez avec la Mesure d'Effort, puis utilisez la fonctionnalité Condition Physique pour voir les effets de l’ensemble de vos entraînements.

Ces fonctionnalités vous permettent de préciser où vous vous situez physiquement à court terme et à long terme. À tout moment, vous pouvez ainsi contrôler votre progression physique. Vous pouvez commencer à mesurer vos progrès dès à présent en essayant Summit gratuitement pendant 30 jours.