Le Strava Mile

Un mile. 1609,34 m. Pour la plupart, il s’agit d’une distance facile à parcourir. C’est la beauté du mile, quasi tout le monde peut le faire ; mais combien de fois vous êtes-vous lancé(e) sur cette distance en tentant de courir le plus vite possible ? En juin, plus de 35 000 coureurs ont relevé le défis sur Strava, et 47% d’entre eux ont établi leur PR (Record Personnel) sur un mile. Une poignée a même amélioré son record de plus de six minutes !

#MyMile a représenté bien plus qu’une course au record de vitesse. Vous avez démontré que le Strava Mile était un événement capable de réunir toute une communauté de coureurs, et une occasion de faire la fête autour de la piste. Juste à travers votre volonté de courir votre mile le plus rapide, vous avez été une source d’inspiration pour vos paires, que vous ayez battu votre record ou non, que vous ayez été le plus ou moins rapide de vos amis ou que vous l’ayez tenté déguisé(e) en banane, voici quelques exemples de nos histoires favorites.

Départ rapide

“Stella n’arrêtait pas de me dire d’aller plus vite,” raconte Seth après le Strava Mile de San Francisco.
“Non, papa,” corrigea-t-elle, “je te disais juste que si tu veux gagner, TU DOIS COURIR DEVANT !”
Voici les plus jeunes coureurs que nous ayons pu voir, avec leurs parents leur indiquant un temps à battre.

Marrant, non ?

“En tant qu’athlète professionnel, je suis souvent en course. Mais jamais je n’ai vu une telle ambiance autour d’une piste,” raconte Paul de Berlin. Le Strava Mile n’était pas qu’une affaire de vitesse. C’était aussi l’occasion de remplir de fun une piste de 400 mètres.

Dépoussiérage

“Mon PR sur un mile, je l’ai fait quand j’avais 14 ans,” dit Stassja de Los Angeles. “C’était au collège et, depuis, plus moyen de le battre...jusqu'à aujourd'hui. Je ne m’attendais pas à faire un PR. Je suis arrivée ici un peu tard et sans vraiment m’échauffer. Mais finalement j’ai peut-être besoin de ça pour pas me prendre la tête.”
Le record personnel sur un mile de ces coureurs paraissait inatteignable depuis de nombreuses années. Kudos pour avoir avoir fait le ménage.

Diminuée mais déterminée

Maggie de Los Angeles était peut-être blessée, mais ce n’est pas un problème quand on a un moral d’acier. Elle s'était fixée un objectif de 15 minutes sur la distance, n’ayant jamais couru un mile avec des béquilles. Avec son tempérament de compétitrice, elle l’a couru en 11 min 42, sur un pied. “Je suis une dure, et ça ne m’effraie pas de le dire,” déclare-t-elle.

Ardoise vierge

“Je n’avais jamais vraiment tenté un record sur un mile, j’étais donc curieux de savoir ce que mes jambes pouvaient donner. Avec un temps de 5 min 54, je suis super satisfait. Je visais les 6 minutes !” raconte Ben de Paris (France).
Maintenant que des coureurs ont leur PR, à quand leur prochain record ?

Juste un mile de plus

Moins de 12 heures après avoir terminé la Western States 100, Mike a établi un temps de 5 min 20 pour son Strava Mile sur la piste de Placer High School. Lui qui a plutôt l’habitude de participer à des courses avec de bien meilleures jambes, a dû aussi éviter des obstacles de taille (la barrière Mike, LA BARRIÈRE !)...

Un grand merci !

Que vous ayez ou non établi un nouveau record, nous sommes ravis que vous ayez été si nombreux à rejoindre le Strava Mile durant tout le mois de juin pour courir votre #MyMile. Si vous n’avez pas encore tenté, c’est le moment de vous lancer. Emmenez des amis avec vous, trouvez une route ou un chemin propice, et donnez votre maximum pour franchir votre mile épique.

Posts liés :

Commentaires :

  • Dude-icle

    cool article. hard as hell to find. but cool.